Hommage à Guy CLERGUE fondateur d’Ecologie Réunion

clergue

Hommage à Guy CLERGUE – 1927 – 2012 –  

Fondateur « ECOLOGIE REUNION » – MEMBRE CCEE (1985/1998)

Par son fils Claude CLERGUE,

«  La danse avec le Diable » (Gunther SCHWAB,1963)…

…..Un Trafalgar dans ma tête de jeune adolescent.

Ce bouquin était le livre de chevet de ma Mère et de mon Père. Je l’ai lu avidement…. Et l’une des conséquences immédiates a été de réduire fortement ma consommation de sucre blanc …. Et de modifier, par devers moi, les rapports basiques de mon quotidien d’écolier!

J’ai aussi pris conscience que mon père étroitement associé à ma très discrète mère, vivait, gérait déjà leur vie en accord avec leur choix profond d’une autre économie d’équilibre environnemental.

Je ressens pleinement, avec le recul du temps, la gageure d’un tel engagement, cet engagement alors utopique, à la lumière de l’aphorisme* grinçant et drôlatique d’Ambrose BIERCE2 : « Achat du tonneau de whisky dont vous n’avez pas besoin, pour le prix d’une vache dont vous n’avez pas les moyens »

Cet équilibre, cette économie* qu’est l’écologie, était loin d’être la réalité sociale, familière et incontournable qu’elle est devenue….tous azimuts !!

Ses études scolaires exemplaires littéraires et scientifiques1 suivies de concours et d’une vie professionnelle réussis, ne prédisposaient en rien ce Dyonisien de souche à une telle remise en cause…. A sa retraite, mise en cause renouvelée, il prend une carte d’étudiant ( Carte n°1676 du 22/09/1986 /Université de La Réunion).

Revenu à la Réunion en tant qu’ingénieur météorologiste au Chaudron, après des affectations en Afrique et en Métropole, il confirme son cheminement personnel en créant, avec Maurice DHELIN, en 1981, « Aujourd’hui l’Ecologie Réunion » dont il prend la présidence ; Association, devenue par la suite, statutairement, « Ecologie Réunion ».

Tout était à dessiner, à expliciter. A un point tel, qu’à la Commission de l’Océan Indien et de l’environnement de janvier 1995, ce bon vivant estime «indispensable, en préambule, de donner quelques définitions dont celles de l’Ecologie… inséparable de celle d’Environnement »

Homme de caractère, rigoureux et systématique dans sa démarche – afin de justifier du propos englobant le plus objectif possible – il préparait minutieusement chaque entretien, chaque écrit (Radio, télévision et c…) par une lecture approfondie d’un ensemble imposant de documents qu’il annotait, analysait, synthétisait et soumettait à la « disputatio », à l’enrichissement de débats contradictoires.

Cet effort patient, permanent, incisif, vigilant, l’a conduit du LIVRE BLANC de L’ENVIRONNEMENT (1982), à LA CHARTE REUNIONNAISE de L’ENVIRONNEMENT ( Juillet 1996). Entretemps, il participe au SOMMET de La TERRE à RIO de JANEIRO (1992) entériné par sa déclaration en 27 points, où il était le seul représentant de l’Outre-Mer . (Au titre « d’Ecologie Réunion », à ses frais, puis mandaté par le CCEE REUNION),

Que de chemin parcouru :

  • De « l’Ecotopie » d’Ernest CALLENBACH (1976) aux climatosceptiques (in Revue XXI, n°29, page 43,) opposés à l’Encyclique du Pape François (18 juin 2015);
  • De cette Chine qui se réveille  ( grottes du YUGANG– 2015) à l’actualité des carrières réunionnaises, le débat écologique est irréfutable. Il doit se poursuivre et la confrontation doit rester plus que jamais de mise, car les solutions doivent rester des choix prévisionnels évolutifs et non pas être imposées par l’urgence.
  • … jusqu’à ce supplément gratuit du IIR (Journal de l’Ile de la Réunion) du vendredi 29 mai 2015 consacré au «Développement durable 2015 ». Cette opportunité, que je saisis au bond, me permet de préciser qu’à ce vocable, nous avons fait le choix de celui de « développement préférable »…

….Je vous confie ci après l’intégralité de son texte du 15 septembre 1986, où il rappelle l’engagement, les actions, la place et le quotidien « d’ECOLOGIE-REUNION ». il est précisé, dès la première phrase que « …. Ecologie Réunion ne perçoit ni aides, ni subventions officielles ou occultes ». La liberté est à ce prix !

C’est une actualité qui a encore été réaffirmée lors de l’assemblée générale annuelle d’Ecologie Réunion le mercredi 17 juin 2015.

Son sens de la vie associative était à son image : Rigueur, Intégrité, Indépendance, Engagement militant (Membre fondateur la Société Protectrice des Animaux [1970], de la SREPEN [1971], de Nature & Progrès Réunion [1980-1992]), Bénévolat, auxquels, à des contenus exemplaires, étaient liés un sens certain de la formule, de l’à propos.

Il vivait sa présence au sein du CCEE –de 1985 à 1998 –comme une reconnaissance institutionnelle, un aboutissement : Il avait grand plaisir à y trouver une tribune pour participer et débattre.

Un « verguiss mein nicht » pour quelques-uns de ses proches, vieux compagnons de route : Alain TROTET, Adrien BEDIER toujours membres actifs, Rose-May DUCHENOY qui nous a quittés, Osman MOULLAN…

En homme libre et engagé, mais aussi en fils aimant et respectueux, je te salue, Papa : Je te dois cette révérence.

La toujours verte ECOLOGIE REUNION dont tu assumes le parrainage implicite, s’associe à moi !!.

Le 17 octobre 2012, Guy est parti rejoindre ma mère.

Alors que mon arrière grand-mère Valentine, Lucie CLERGUE (1870 – 1962)- est enterrée au cimetière de l’Est à Saint-Denis, –mon père, dernier pied de nez peut-être à la tradition, a choisi de reposer aux côtés de son épouse au cimetière paysager du PORT.

A Saint-Denis le 21 juin 2015

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s